home SITEMAP vers download page centrale PACK retour théorie



(GéKaDé) 

Un peu de théorie 2 - suite
L'effet de proximité (PROXIMITY EFFECT)

Quand un courant alternatif traverse un conducteur, il crée autour de ce conducteur un champ magnétique changeant au même rythme.

En électromagnétisme on utilise ce champ pour induire dans un milieu conducteur proche des courants de Foucault (eddy currents en anglais) qui peuvent générer des tensions différentes dans cet autre conducteur.
C'est ainsi que fonctionnent les transformateurs électriques.

Quand ce champ magnétique rencontre un autre champ magnétique et qu'il y a une opposition (même partielle) de direction du champ, l'impédance du conducteur augmente créant des pertes.

Ces pertes peuvent vite être considérablement plus fortes que les pertes calculées par la résistance cuivre et l'effet de peau.

L' évaluation des pertes dépend d'un grand nombre de paramètres et est en pratique difficile à appréhender.

Les paramètres principaux sont:
la force du champ magnétique (ou des champs magnétiques),
la fréquence et la forme du signal électrique créant le champ,
la configuration physique de l'ensemble (distance entre conducteurs, type de bobinage; diélectrique etc).

De par sa construction, le fil de litz contribue à la réduction de l'effet de proximité.
La torsion des torons fait que le champ magnétique change de phase et 2 spires adjacentes ne "voient" pas de champ homogène.

A noter qu'un optimum électrique pour l'effet de proximité et de peau ne correspond pas nécessairement avec les autres contraintes (pertes Joule, encombrement, facilité de bobinage, impératifs économiques) et qu'il faut trouver le juste équilibre!

... pour que le courant passe ...